Pourquoi Je Mange Trop

Pourquoi je mange tropSi vous avez l’impression de manger plus que de raison, vous vous êtes surement déjà posé cette fatidique question: Pourquoi je mange trop?
La réponse à cette interrogation va vous permettre d’apprendre à manger en quantités raisonnables sans pour autant subir votre faim. Vous découvrirez que certaines combinaisons d’aliments ont tendance à stimuler votre appétit. Vous conviendrez que cela est fort déplaisant dans le cadre d’un régime où vous désirez, au contraire, manger moins sans vous affamer.

Est-ce que je mange trop ?

Le corps a besoin d’un nombre limité de calories pour fonctionner. Celui-ci, chez la femme, tourne aux alentours de 2000 kcal en fonction de vos dépenses énergétiques quotidiennes et de votre age. Quoiqu’il en soit, il est déconseillé de dépasser cette limite pour éviter de prendre du poids. A l’inverse, pour maigrir, vous devrez alléger vos repas de plusieurs centaines de calories. Le fait de calculer vos calories quotidiennes va pouvoir vous donner un ordre d’idée quant à votre tendance à manger trop ou non.

Mais aussi, pour être sûr d’avoir une réponse à cette première question, vous devez analyser votre alimentation. L’organisme a besoin de 3 repas par jour pour fonctionner. Les respectez-vous ou, au contraire, grignotez-vous? Si la deuxième option est votre réponse, il vous faudra remettre en cause votre alimentation. En effet, il n’est pas considéré comme “normal” par le corps de vous octroyer des pauses-gouter à tout va. Si vous le faites, c’est que vous ne mangez pas assez bien lors des repas.

Pourquoi je mange trop?

Mangez-vous pour vous faire plaisir ou pour combler votre faim? Pour vous aider à répondre à cette question, demandez-vous si vous arrivez à résister à la tentation de votre gourmandise préférée même après avoir manger un copieux repas. A l’inverse, arrivez-vous à vous dispenser de cette fringale si la tentation d’y succomber ne se présente pas à vous? Si vous n’arrivez pas à résister, c’est que vous avez une attitude irrationelle vis-à-vis de la nourriture. Au mieux, vous ignorez les signaux que votre corps émet pour dire qu’il est arrivé à satiété. Au pire, vous comblez un vide ou tentez de déstresser grâce à la nourriture. Dans tous les cas, il va falloir revoir votre rapport à la nourriture.

Sachez aussi que c’est la combinaison d’au moins deux de ces produits qui stimulent votre appétit plus que nécessaire: les matières grasses, les sucres et le sel. Le fait d’en manger trop accroît votre sensation de faim. Et c’est ainsi que vous mangez plus. Faites un test. Avec quel plat êtes-vous le plus rassasié: un steack grillé, des haricots verts, un bout de pain, un bout de fromage et un fruit ou un simple hamburger industriel? Le premier plat compte le même nombre de calories que le deuxième. Et pourtant, c’est le seul qui comblera votre faim. Pourquoi? Car c’est le plus équilibré. En somme, pour ne pas manger trop, il faut manger équilibré.

Comment manger moins pour perdre son ventre ?

Dans une société où le prêt-à-consommer règne en maître, votre instinct de survie doit apprendre à faire la part des choses entre l’accessibilité d’un aliment et sa réelle utilité. Il est d’ailleurs plus facile de manger équilibré lorsque l’on cuisine. Or, cuisiner prend du temps et ce temps, peu se l’accordent, préférant l’investir ailleurs. Et pourtant, se remettre à cuisiner, c’est mieux contrôler son alimentation car, instinctivement, on se garde bien d’abuser sur certains produits.

Ceci contrairement aux indutriels, qui eux, privilégient les matières grasses, les sucres et le sel pour donner de la consistance à des produits tout en réalisant des économies. Vous l’aurez bien compris, pour manger équilibré, il faut vous mettre à cuisiner. De nos jours, ce terme fait peur et pourtant, il est possible de se préparer des repas équilibrés en moins d’un quart d’heure.

De plus, les bienfaits d’une alimentation saine ne sont plus à démontrer: silhouette affinée (perte de poids) , énergie décuplée, faim controlée, cellulite effacée etc.

Il est possible de manger de tout à partir du moment où c’est en quantité raisonnable et à des heures de repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *